Marie-Pierre Aeschlimann, cabinet Foix

Mon parcours

A la suite d’une formation universitaire en psychologie clinique et psychologie sociale à Besançon, je pars m’expérimenter au « Monde du Travail » en devenant déléguée médicale pour un laboratoire pharmaceutique, quittant ainsi l’Est de la France pour le Sud-Ouest. Nous sommes en 1998.

Très vite, je retrouve les bancs de la faculté : à Toulouse cette fois… Je commence par valider un diplôme en sexologie (DU de sexologie et santé publique, 2001), puis décide d’achever mon cursus en psychologie.

J’acquiers le titre de psychologue en obtenant un DESS de psychosociologie, psychologie du travail et des organisations en 2003.
Le stage de fin d’étude que je réalise au CHU de Toulouse aboutit à la création d’un poste : j’ai le feu vert pour ouvrir une consultation en psychologie du travail au sein du service de pathologie professionnelle et environnementale.

J’y reçois des personnes en difficultés au travail, que ce soit dans le cadre d’une activité en mal de sens, ou de tensions relationnelles (incompréhensions, conflits,…), ou encore éthiques…. Ces temps de crise professionnelle font parfois écho ou conduisent chez certains, à d’autres vécus éprouvants (chômage, maladie, accident, décès d’un proche ou d’un collègue de travail, rupture conjugale,…), voire à des états de perte de santé (en lien avec un stress, harcèlement ou encore épuisement perçu).

Mon rôle est d’accompagner chacun dans la verbalisation possible d’un vécu douloureux, parfois destructurant, pour se repérer, retrouver ses capacités réflexives et son pouvoir d’agir.

En parallèle, je continue à me former : je découvre le champ des thérapies médiatisées (DU de psychiatrie et thérapie médiatisée en 2006), et puis les chevaux - ma jument Kelamour tout particulièrement – m’amènent à considérer le bienfait de différentes thérapeutiques : les Fleurs de Bach, l’homéopathie, les huiles essentielles, la phytothérapie,… Kelamour m’éveille également aux dimensions plus subtiles de l’énergie, de la communication inter espèces, du rapport au corps, à l’intérêt de la présence à soi …

J’apprends les élixirs floraux pour aider à harmoniser les états émotionnels chez les humains comme chez les chevaux, m’initie à la méditation, la médiation équine, au rééquilibrage énergétique…

En février 2021, je participe à un atelier de 2 jours en développement personnel facilité par le cheval. Le stage est animé par Camille DELAMPLE, équi-coach, fondatrice et gérante de Pyren’EquiÂme. Le thème : « Etre femme aujourd’hui… Se laisser guider par le Cheval pour se relier à son essence de femme, retrouver sa puissance et sa sensibilité et apprendre à faire confiance à sa propre guidance… ».

L’expérience fut mobilisante, ô combien inspirante !

Je choisis en 2022 de m’éloigner du cadre hospitalier pour rejoindre un lieu d’exercice ouvert à une conception plurielle du soin et du prendre soin, à une vision intégrative de la santé.

Ma proposition

Je vous reçois dans mon cabinet en libéral, ici au Centre Loona, pour vous accompagner, adultes de tous âges, dans des moments de vie qui font crise pour vous.

Je propose :

  • Des entretiens individuels centrés sur l’analyse et la mise en perspective du vécu. Quelques entretiens peuvent parfois suffire à repérer les mécanismes à l’œuvre dans la situation-problème, retrouver son pouvoir d’agir et relancer une dynamique de projet de vie… avec le soutien des Fleurs de Bach quand c’est nécessaire.
  • Des groupes d’expression orientés sur le travail : Pour certains, c’est la possibilité de s’exprimer au sein d’un collectif autour de sa conception du travail, qui permettra de s’y retrouver et de soutenir sa propre voie…
  • La possibilité de rencontres équines en partenariat avec Camille DELAMPLE, équi-coach à St Paul de Jarrat. Rencontrer un cheval peut être une expérience déterminante dans la prise de conscience de son rapport à soi, aux autres et au monde.

Plus concrètement, l’interaction avec un cheval sera une décision prise d’un commun accord, lorsqu’il s’agira de passer par de l’expérientiel, pour amorcer un changement de perspective par exemple.

Les modalités pratiques de ce travail de médiation sont exposées dans un article que vous trouverez sur la page facebook du centre (facebook.com/centreloona), sous l’intitulé : « Le cheval, cet Autre qui me révèle… ».
(D’autres textes, du même auteur, y figurent : « Accompagner les situations de crise », « Soutenir la posture professionnelle », …).

Posture professionnelle

En 18 ans de pratique professionnelle au CHU, j’ai entendu des milliers d’histoires… Toutes parlent de la manière dont chacun vit, perçoit, signifie, la perte d’équilibre, de repères, les sentiments de confusion, d’impuissance, d’impasse….

Je me considère comme une exploratrice des récits de vie : Cheminer à vos côtés, le temps suffisant et nécessaire… à la découverte de vos mondes, démêler les fils de votre histoire, en laisser filer d’autres, révéler les trames sous-jacentes, clarifier, disjoindre, trier, (re)bâtir ensemble…. Pour que vous retrouviez votre pouvoir d’agir, votre élan créateur, votre autonomie.

Je soutiens l’idée fondamentale que l’humain est un être complexe, à savoir que : « l’être humain n’est pas : un individu seul, un être social seul, un être biologique seul ». « Je ne suis pas 30% de chaque nous dit Edgar Morin, mais bien 100% de chaque ! ». Ces 3 éléments sont absolument inséparables ».

Enfin, j’ajouterais que l’humain est un être de rapport : rapport à soi, à l’autre, aux autres… C’est dans ces interactions que le lien se construit.
Garante de la confidentialité de nos échanges et d’un cadre propice à l’expression de votre singularité, à la mise en récit de votre histoire et à l’introspection, je ne pratique pas les tests d’évaluation, ni aucun écrit à visée d’expertise.

Mon assise professionnelle et mon écoute se sont façonnées au fil des années bien sûr, mais également au sein d’un groupe d’élaboration des pratiques.

Cadre thérapeutique et modalités pratiques

  • Le premier entretien correspond à un temps d’accueil, d’écoute et de rencontre possible. D’une durée de 45 à 60 mn, il permet de construire le cadre thérapeutique. Il s’agit d’une étape préliminaire à toute séance individuelle ou travail de groupe. Le montant est fixé à 60 euros.
  • Tarif d’une thérapie individuelle : la fréquence, la durée et le prix des séances sont établis de manière individuelle. Ces critères peuvent être réadaptés en cas de besoin, ajustés en fonction des activités proposées (interaction équine, photo langage, fleurs de Bach, séance collective …), mais restent à ma discrétion.
  • Non conventionnée Sécurité Sociale, il ne pourra pas y avoir de prise en charge par cet organisme. En revanche les mutuelles sont de plus en plus nombreuses à proposer un remboursement : renseignez-vous auprès de la vôtre. Mon statut permet la délivrance de facture.
  • A propos du report ou de l’annulation de séance : Je vous demanderais de prévenir 48 heures à l’avance, afin que je puisse me réorganiser au mieux. Dans le cas où ce délai n’était pas respecté, et sauf cas de force majeure, la séance est due.
  •  A propos des retards : Les retards sont acceptés dans la mesure où ils sont défalqués du temps initialement prévu. Par respect pour la personne suivante, il n’y aura pas de glissement horaire possible.
  •  Ponctuellement, les séances peuvent avoir lieu par téléphone au même tarif qu’en présentiel. Il ne pourra en aucun s’agir du premier entretien. La séance est à régler avant le RDV par virement bancaire.
  • La prise de RDV s’effectue par téléphone en appelant au : 06 36 06 36 70. Si je ne vous réponds pas c’est que je suis occupée. Laissez-moi un message avec vos coordonnées pour que je puisse vous rappeler.
  • Moyens de paiement acceptés : chèque, espèces, monnaie locale (le pyrène).